Des patients portent plainte contre la société pharmaceutique Merck pour mise en danger de la vie d’autrui

_

Suite à la polémique concernant la nouvelle formule de Levothyrox et les multiples effets secondaires engendrés par ce dernier, l’association française des malades de la thyroïde (AFMT) a décidé de porter plainte contre la société Merck pour mise en danger de la vie d’autrui.

En effet, depuis la mise en vente de la nouvelle formule de ce médicament en mars 2017, 5000 cas d'effets secondaires indésirables comme des crampes, des maux de tête et des vertiges ont été répertoriés.

 Le 8 septembre 2017, des dizaines de patients se sont rassemblé devant l'Assemblée Nationale afin d'exiger l'abandon de la nouvelle formule ainsi que le déblocage des stocks de l’ancienne formule de Levothyrox encore disponibles en Allemagne et en Belgique.

 Présente au rassemblement, l'avocate chargée de l’affaire a déclaré qu’elle avait été contactée par l'AFMT afin de porter l'affaire devant la justice. Elle a donc déposé une plainte officielle contre la société Merck auprès du parquet du pôle de santé publique pour  mise en danger de la vie d'autrui, atteinte à l'intégrité physique et non-assistance à personne en danger.

Le directeur des activités biopharmaceutiques de Merck en France s’est lui voulut rassurant et a déclaré que : « La nouvelle formule du Levothyrox permet un meilleur maintien de l'équilibre thyroïdien de chaque patient sur le long terme et que même si il fallait un certain temps d’adaptation pour certains patients, nous comprenons la souffrance de ces derniers ».